Ransomware : en France moins de rançons payées qu’aux USA

Ransomware : en France moins de rançons payées qu’aux USA

Ransomware est classé parmi les logiciels malintentionnés car il est utilisé pour prendre en otage les données personnelles d’autrui.

ransomware.jpg

C’est un logiciel de rançon appelé couramment rançogiciel.  A l’origine, les logiciels de rançon viennent de la Russie et se sont propagés dans d’autres pays très vite.

Les vigilances exigibles devant les risques Ransomware

Ransomware se propage à la manière d’un cheval de Troie à travers d’emails espiègle et par la suite exécute un « payload » signifiant une charge active et chiffrant les fichiers de la cible sur son disque dur.

cheval-de-troie.jpg

Seul le concepteur du logiciel connaît la clé privée pour déchiffrer les fichiers. D’autres applications de Ransomware n’utilisent pas de chiffrement mais empêche tout prétentieusement le démarrage du système d’exploitation de la cible, en changeant le « shell » par défaut de Windows par exemple. Il faut donc réparer le système pour pouvoir redémarrer. Pour les plus prévoyants, il s’agit de se servir de l’antivirus permettant d’analyses supplémentaires afin de nettoyer les fichiers dangereux. En outre, il s’agit de réduire les risques de Ransomware en mettant en place des mots de passe plus complexes, en évitant d’ouvrir des mails douteux et inconnus, en effectuant régulièrement la mise à jour des logiciels antivirus,  en adoptant une sauvegarde externe fiable et complet, en favorisant les connexions sécurisées, en anticipant les risques.

L’évolution des rançons en France comparées à celles des USA

Le Ransomware représente toujours une perturbation pour les victimes où que ce soit le pays. A titre d’illustration, plus de 64% des rançons sont payés en Amérique, contre 30% en France dont le paiement est moins systématique. Le pays France se trouve toujours deuxième après les Etats Unis  quant au nombre d’identifiants volés : 791,8 aux USA contre 85,3 en France. A noter que le nombre de ransomware  a tendance à monter depuis ces dernières années. Presque 20% des emails infectés par Ransomware ciblaient les Etats Unis et environ 4,1% de la population américaine en sont victimes, soit environ 13 millions d’utilisateurs. Les malveillants ont même attaqué  un centre médical américain, où toutes les données relatives aux patients  ont disparu. Les auteurs de Ransomware ont demandé une rançon de 3,4 millions de dollars payés en bitcoins.  La France se place en 4ème place en ce qui concerne le nombre de population attaquée par Ransomware, environ 3,3%.

Author: Florent Gaillard

Share This Post On